Que se cache-t-il derrière une prise de vues ?

Que se cache-t-il derrière une prise de vues ?

Photographe entreprise Paris - Photographe professionnel Paris - Portraits en studio et reportages

Objectifs professionnelles Série L

Du temps

On s’imagine souvent que le métier de photographe se limite à la prise de vues. Qu’en est-il réellement ?

Une prise de vues, quelle qu’elle soit se décompose en trois phases basiques : préparation, réalisation, post-production

 

Préparation : Cette phase, d’une demi-journée environ, est indispensable pour le bon déroulé de la suite. Elle peut comprendre :

  • Une discussion avec le client, par téléphone ou en rendez-vous sans ses locaux, pour définir un briefe qui servira de vecteur directeur à la réalisation des photos.
  • La recherche du lieu de prise de vues : studio ou extérieur avec demande d’autorisation à la préfecture.
  • La recherche documentaire et iconographique sur l’activité ou le métier à illustrer.
  • L’organisation logistique : matériel à prévoir, réservations diverses, location de véhicule dans certains cas, itinéraire à établir, etc.

 

Réalisation : Prenons le cas d’une session de portraits institutionnels à réaliser en entreprise

  • Chargement du véhicule : 20 minutes
  • Chez le client, déchargement du matériel : de 15 à 20 minutes selon la proximité du parking du lieu de prise de vues
  • Installation du studio transportable : 30 minutes
  • Prises de vues : 10 à 25 minutes par personne (variable selon le contexte)
  • Démontage et chargement du véhicule : 45 minutes à 1h00
  • Temps de trajets aller-retour en Ile-de-France 
  • Rangement du matériel dans le local du photographe : 20 minutes

 

Post-production : En moyenne, pour une heure de prise de vues, trois à quatre heure trente de travail sont nécessaires au post-traitement. Si vous êtes intéressé(e), vous pouvez consulter le schéma récapitulatif sur le site.

  • Après une session photos, je sélectionne les meilleures images.
  • Le post-traitement de base consiste à équilibrer la colorimétrie et l’exposition et surtout à retirer les défauts mineurs qui gênent la lecture de la photo.
  • Pour ma part, j’utilise la retouche avec parcimonie et précision pour conserver le naturel du sujet, ne pas altérer l’image finale et risquer de nuire à son utilisation en version haute définition.

 

Le briefe et la prise de vues ne sont finalement que la partie émergée de l’iceberg.

 

Des investissements et des charges

L’investissement matériel d’un photographe consiste globalement en :

  • Un boitier professionnel
  • Un panel d’optiques professionnelles pour couvrir les usages fréquents : grand angle, portrait, macro, téléobjectif, …
  • Un flash cobra
  • Un équipement studio : trépieds + supports de fonds, fonds, trépieds + flashs studio, boites à lumière et autres accessoires de modelage de la lumière, réflecteurs, diffuseurs
  • Des accessoires divers : transmetteurs, câbles, …
  • Des trépieds pour appareil photo
  • Du matériel informatique : ordinateur(s) + écran, logiciels, disques de stockage

 

Les charges de fonctionnement de l’activité d’indépendant sont aussi à prendre en considération :

  • Les diverses charges liées au statut d’indépendant ou propres aux sociétés unipersonnelles ou SASU
  • Les cotisations sociales
  • La responsabilité civile professionnelle
  • Les frais de publicité et les frais de représentation
  • L’assurance du matériel
  • La mutuelle santé, la prévoyance et les retraites complémentaires
  • Les frais de transports en commun non pris en charge par le client
  • Les prestations facturées représentent, en moyenne, 7 à 10 jours par mois, le reste étant à répartir entre la prospection et l’administratif. Les prestations réalisées le week-end ne sont pas majorées.

 

Des qualités « intuitu personae » – en fonction de la personne

Cependant, ce qui procure réellement sa valeur au photographe, ce sont :

  • Son regard, sa créativité
  • Son écoute, sa capacité à identifier et à répondre aux besoins et celle d’anticiper
  • Son expérience, son amour de l’image, sa déontologie

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela. Ces cookies peuvent servir aux fonctionnement des boutons des réseaux sociaux, aux vidéos ou autres modules insérés à la page du site ainsi qu’à la mesure d’audience et l'accès privé du site.

Fermer